Actualités

lettre de novembre 2021

Bonjour,
Voici la lettre d’août du collectif « pays viganais terre d’accueil », n’hésitez pas à faire circuler !
Si le texte ou les images ne s’affichent pas correctement, vous pouvez les retrouver sur notre site en suivant ce lien.
 

 Trois mois déjà ont passé depuis notre dernière lettre …
L’automne est bien arrivé, et,
entre ateliers français, réunions du collectif,
repas aux Galoupio et participation à des évènements locaux,
on ne s’est pas ennuyé ! Petit aperçu du moment…

 

Fête de la soupe et Ceventrail


Nous avons participé joyeusement à ces deux évènements : un moment de partage, et l’occasion pour les personnes exilées  de s’investir dans la vie locale et de tisser des liens …


 Fêter les papiers !


Il y a ceux qui arrivent, ceux qui passent,
ceux qui repartent, ceux qui restent …
ceux qui attendent, ceux qui reçoivent des réponses négatives …
et puis il y a aussi les bonnes nouvelles :
pour fêter l’obtention de son statut de réfugié, Hamid a invité tout le collectif à manger chez lui, quelle belle journée !

 

Bienvenue Elise !


Elise nous a rejoint pour quelques mois, voici, à lire sur le site, le petit mot qu’elle vous écrit pour vous décrire sa mission en terres cévenoles : https://www.pvigtac.fr/actualites/

 

DES SOUS !



L’hiver approche, pour aider la famille accompagnée
par le groupe Fasol à payer le chauffage,
vous pouvez participer à la cagnotte, qui est toujours en ligne 
https://www.lepotcommun.fr/pot/2jq6wvda

 

 ATELIERS


Les ateliers hebdomadaires de français ont repris : du Bourilhou au Cantou, de la maison du Goulsou au Galoupio, toute la semaine des bénévoles proposent des ateliers jeux, des cours de français, des discussions ou des sorties d’une grande richesse aux apprenants, merci !

 

PETITS BOULOTS

Nous ne vous le rappellerons jamais assez : le travail est une priorité pour les personnes exilées en France : outre qu’il leur permet d’être autonomes et de « gagner leur vie », il est aussi un merveilleux outil d’insertion sociale, alors …
Si vous avez besoin d’aide dans votre quotidien pour un déménagement, un travail de couture, un petit chantier au jardin :

contactez la commission travail qui vous mettra en relation

et pourra vous expliquer comment utiliser le CESU !

travail@pvigtac.fr / Claude : 04 67 82 01 29

 


VITE VITE UN TOIT !


Plusieurs personnes exilées accueillies au Vigan

ont du quitter leur logement durant l’automne.

Nous cherchons toujours des logements sur le Vigan

(gratuits ou petits prix, chez l’habitant ou indépendants),

n’hésitez pas à nous contacter si vous avez une piste !

logement@pvigtac.fr

 

AU DELÀ DE NOS MONTAGNES …

Des nouvelles ou des documents qu’il nous tient à cœur de partager avec vous


Voici quelques articles lettres ou billets de blog

Bonne lecture et à bientôt !

 

 

 



 

________________________________________________________________________

Bienvenue à Elise !

Elise est volontaire auprès de l’Organisation pour une citoyenneté Universelle et vient passer 5 mois au Vigan à nos côtés :

Bonjour,

Je suis au Vigan pour une durée de 5 mois, en tant que volontaire auprès de l’Organisation pour une Citoyenneté Universelle (OCU) , dans le cadre de leur projet Alliances Migrations avec l’Association National des Villes et Territoires Accueillants (ANVITA).

Je viens réaliser une enquête de terrain sur les politiques et pratiques locales d’accueil des migrants dans le pays cévenol.

Le but du projet Alliances migration est de visibiliser des exemples comme celui des Cévennes, et démontrer qu’une politique accueillante et d’accès aux droits de tous est souhaitée et a déjà pris vie dans de nombreux points du globe.

C’est à partir de ces exemples concrets de territoires et villes accueillantes que l’Alliance portera un plaidoyer auprès de décideurs et décideuses au niveau international les invitant à poursuivre d’autres politiques migratoires et de repenser la gouvernance des migrations en faveur de l’échelon local.

Ce travail a également pour volonté de tisser des liens et des alliances au niveau locales, et de permettre la multiplication d’initiatives au niveau transnationales entre les initiatives au niveau du territoires mais aussi au-delà du national.

Et je suis aussi là pour épauler le « collectif pays viganais terre d’accueil » qui m’a chaleureusement accueilli depuis quelques semaines déjà …

Elise Birchler

Appel à solidarité à une famille Afghane

La situation en Afghanistan est en train de devenir de plus en plus difficile.

Parmi les réfugiés afghans arrivés au Vigan, l’un des plus « anciens » est Roshan. Depuis qu’il a obtenu le statut, il y a presque cinq ans, son envie de faire venir sa famille a été entravé par deux raisons principales : la fermeture partielle, dont le service de visas, de l’ambassade française à Kaboul et sa détermination à trouver un travail stable qui lui permettrait de soutenir sa famille nombreuse (femme et six enfants) Le fait que la demande de visas devait se faire à Islamabad, capitale du Pakistan, a opposé un obstacle formidable à cette demande. Or, avec l’évolution de la situation, l’État français a décidé que désormais, les afghans présentent leurs demandes de visa soit à Téhéran, soit à Dheli.

Cependant, toute cette procédure coûte pas mal d’argent. Dans un premier temps, pour obtenir les passeports nécessaires, puis pour les billets d’avion Kaboul-Téhéran, car le voyage par la route est trop dangereux, les talibans tenant les postes frontières. Il y a après la demande de visa long-séjour française à 99 € par personne. Enfin, si les visas sont accordés, il faut penser aux billets d’avion (impossible à estimer à ce jour, mais probablement pas moins de 2500 €)

Nous appelons aujourd’hui à votre solidarité pour pouvoir aider Roshan. Cette aide peut se présenter de deux façons : une aide économique, mais aussi une aide en forme de temps, pour ceux parmi vous qui voudraient s’investir dans la préparation et le suivi des dossiers. Des membres du collectif ont un peu d’expérience, ils peuvent accompagner et former les personnes souhaitant participer. Dans un cas comme dans l’autre, vous pouvez nous écrire à l’adresse de courriel du collectif : com@pvigtac.fr

Les dons peuvent se faire sur le compte bancaire de l’association des amis du collectif, APAVIA, dont vous trouverez en pièce jointe le RIB, ou bien au Galoupio, toujours en précisant que c’est pour “réunification familiale ROSHAN”.

En vous remerciant d’avance pour votre solidarité,
Amicalement et solidairement,